Créé en 1993, l'Atelier du Laurier Rouge a plus de 20 ans et a déjà pu accueillir en stage ou en formation plusieurs milliers de personnes, venant de toute la France, d'Europe et même de terres beaucoup plus lointaines. Une belle expérience à partager ! En cliquant sur n'importe quelle photo, vous accédez au site Internet de l'Atelier. Bonne visite...

samedi 1 août 2015

Les matériaux du dessin : la mine graphite



www.laurier-rouge.com

Le crayon gris  

Quand on parle de "dessin au crayon", on désigne généralement un dessin à la "mine graphite". 

Ce sont les crayons les plus couramment vendus dans le commerce et tout le monde les a au moins une fois utilisés dans sa vie. On les appelle "graphite" car ils résultent d'un mélange de graphite et d'argile, qui, après cuisson, est imprégné de cire fondue. 

La mine de graphite, autrefois dénommée "mine de plomb", en raison d'une certaine similitude de couleur dans le tracé, peut être de différente texture, du tendre (ou gras) au sec (ou dure). C'est la proportion variable des deux principaux constituants qui détermine la qualité "dure" ou "tendre". La mine laissera un trait d'autant plus noir, intense et modulable que la mine est tendre ou grasse, mais laissera également plus de taches. Pour les crayons dits durs, le trait résultant sera léger, presque invisible et facilement effaçable, si l'on prend soin de ne pas labourer le papier.

La graduation part du HB au centre, pour aller jusqu'au 9 B et 9 H :

9B 8B  7B 6B  5B  4B  3B  2B    HB    2H  3H  4H  5H  6H  7H  8H  9H
crayons gras/tendres                                                crayons durs/secs

Appliqué d'une manière dense sur le papier, le graphite donne un effet argenté et non pas noir.  Ces crayons sont généralement constitués d'une mine, enfermée dans un cylindre de bois plus épais. Ils se présentent également sous forme de barre compacte (donc non recouverte de bois), cylindrique ou carrée. On peut aussi trouver des mines seules qui s'adaptent sur des porte-mines. Ces deux dernières présentations répondent à certaines exigences artistiques ou techniques mais sont peu utilisables pour un débutant, car très fragiles, un choc au sol les cassant automatiquement. Ceci est d'ailleurs valable pour l'ensemble des crayons, pas seulement les graphites. La gaine en bois les protègent un peu plus des coups (jusqu'à un certain point, bien sur...). Donc attention au matériel qui tombe, sur du carrelage par exemple, il y a de grandes chances pour que la mine à l'intérieur soit cassée, donc difficilement affutable ensuite. 

Ces crayons sont à tailler avec un bon taille-crayon ou encore mieux, et d’une façon plus professionnelle, à l’aide d’un cutter.

En illustration : Dessin à la mine graphite / Format raisin, de Catherine Mazarguil